Une idée d’entrée originale : des verrines de fenouil au caviar

Voici une idée originale d’entrée chaude : des verrines de fenouil au caviar. Elle n’est certes pas économique mais elle permettra de régaler et d’épater vos amis. Vous avez là une façon d’utiliser le caviar autrement que sur des toasts. Cet ingrédient est facultatif dans cette préparation car la soupe de fenouil est très bonne par elle-même. Je vous la conseille d’ailleurs pour accompagner des plats au poisson. Elle conviendra également aux personnes mangeant sans gluten et sans lactose, en choisissant les ingrédients appropriés.

Ingrédients pour 2 personnes

  • 1 petit fenouil bio
  • 4 petites pommes de terre bio spécial cuisson à la vapeur
  • 20g de beurre doux bio (vous pouvez le remplacer par de la crème de riz bio)
  • 10cl de crème fraîche liquide bio (vous pouvez la remplacer par du lait de riz bio)
  • 2 cuillères à café de bouillon de légumes en poudre bio sans gluten (qu’on trouve dans les magasins bio ou chez les traiteurs italiens) ou 1/2 cube de bouillon de légumes
  • 250ml d’eau
  • 2 grosses cuillères à café de caviar (personnellement, j’ai acheté le mien chez Sheriff, épicerie russe à Aix-en-Provence). Vous pouvez le remplacer par des oeufs de saumon ou de lump.
  • Sel et poivre – Attention à ne pas trop saler car le bouillon de légumes et le caviar sont déjà salés.

Nettoyez le fenouil et supprimez les parties dures. Coupez-le en morceaux grossiers.

Epluchez les pommes de terre et rincez-les. Coupez-les en morceaux grossiers.

Faites cuire le fenouil et les pommes de terre à la vapeur pendant 20 minutes.

Préparez le bouillon avec le bouillon de légumes en poudre ou en cube et l’eau bouillante.

Disposez le fenouil et les pommes de terre dans une casserole, ajoutez le beurre, le bouillon de légumes, la crème fraîche, le sel et le poivre.

Remuez et laissez cuire quelques minutes à feu doux.

Mixez le tout avec un mixeur vertical.

Répartissez cette soupe dans des grandes verrines. Ajoutez le caviar par-dessous et dégustez immédiatement.

Si vous avez aimé cette recette, n’hésitez pas à me laisser un commentaire.

Crédit photo : Caroline Générosi-Herpin